Chez Trumpf, temps de travail à la demande

Un dispositif donnant-donnant!

E-rh vous propose un article publié le 09 avril 2012, à lire en entier dans L’Usine Nouvelle n° 3280.

Rester à l’écoute des évolutions de la société, tel est le principe du DRH, qui a pris le risque d’ouvrir un chantier social inédit. Ainsi, depuis le 1er juillet 2011, Trumpf propose à chacun de ses salariés de choisir son temps de travail hebdomadaire. Pour rendre l’entreprise attractive, il est persuadé qu’il faut “permettre à chacun, en fonction de sa phase de vie, de choisir son temps de travail”.

À l’arrivée, 20% des salariés – 450 sur les 2500 du site de Ditzigen – ont demandé un changement de leur temps de travail. 90% d’entre eux ont choisi de travailler plus, 10% moins. Toutes les demandes ont été acceptées. Le DRH reste très zen : “Si tout le monde avait choisi de travailler moins, on aurait embauché ; si plusieurs personnes d’un même service travaillent moins, on compense avec celles qui veulent en faire plus.” Son calme est aussi lié à l’organisation de la production: pas de travail à la chaîne, car les machines-outils sont produites à la demande. L’une des limites sera la condition posée par IG Metall dans l’accord, qui prévoit qu’au maximum 40% des salariés travailleront 40 heures. Sur l’objectif initial, c’est carton plein: depuis un an, Trumpf enregistre 50% de candidatures spontanées.

Dans un proche avenir, e-rh publiera l’étude “Perspective agile” réalisée dans le cadre du Master Human Capital Management par l’administrateur du site e-rh. Cette étude suit certains axes de travail du modèle de Trumpf. Elle part du principe que chaque salarié a la liberté de choisir son organisation de travail en fonction de ses besoins (physiologiques en particulier), en fonction de sa capacité santé et finalement en fonction de sa (ou ses) phase(s) de vie. Cette agilité du modèle d’organisation, complexe à établir dans un management classique, à l’avantage de rendre l’entreprise attractive en proposant un plan de mobilité interne efficace lié à l’ensemble des compétences et des capacités de ses salariés.

Autres liens :

Pin It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *