Comment les cadres perçoivent leur entreprise ?

Le Club des Entrepreneurs a interrogé les cadres pour connaitre leur perception de leur entreprise. Aspiration à un meilleur équilibre vie pro / vie privée, stress, conditions de travail… voici les enseignements de ce sondage, article publié le 13 mars.

Une ambiance de travail plutôt bonne :

57% des 1812 cadres interrogés par le Club des Entrepreneurs trouvent que l’ambiance de travail dans leur entreprise est “bonne”. Mais ils considèrent aussi que la crise a eu un effet négatif sur l’ambiance. 8 cadres sur 10 ont constaté une dégradation ces 6 derniers mois.

Une aspiration forte à un meilleur équilibre vie pro / vie perso :

C’est une tendance forte depuis des années, en particulier chez les cadres qui veulent que leur entreprise prenne plus en compte l’équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. C’est le premier grief qu’ils ont à l’encontre de leur employeur. Un cadre sur deux reproche à son entreprise de ne pas respecter suffisamment l’équilibre entre la sphère privée et professionnelle.

Le stress gagne du terrain :

Une majorité de cadres (69%) se disent stressés sur leur lieu de travail. Les cadres interrogés déplorent aussi les mauvaises conditions de leur environnement de travail : 69% également se disent gênés par le bruit dans les bureaux, sans doute en raison du développement du travail en open space. La même proportion estime aussi passer trop de temps devant leur écran.

“Pour la plupart des cadres interrogés le stress naît du fait qu’ils sont noyés sous les messages électroniques et les adresses de sites à visiter, aux coups de téléphone incessants et aux réunions improvisées” commente Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs. “Ces cadres n’arrivent pas au fond à résister au sentiment d’urgence dicté par l’Internet et par les entreprises pour résister aux effets de la crise. C’est comme si toutes ces mutations faisaient naître une crise des cadres dans l’entreprise”.

Des réunions inutiles :

Les cadres passent aussi du temps en réunion (16 ans en moyenne sur toute leur carrière). Une écrasante majorité de cadres trouvent que les réunions sont inutiles. Un constat sans appel qui confirme les résultats d’autres études à ce sujet.

Les cadres en mal de reconnaissance :

Dernier chiffre alarmant, seulement 15% des cadres interrogés considèrent que leurs efforts et leur travail au quotidien sont reconnus à leur juste valeur.

“Les résultats de cette étude sont stupéfiants parce qu’ils sont aussi mauvais que nets. Les cadres nous disent massivement leur mal être dans l’entreprise. Ces résultats sont à mettre en parallèle avec leur volonté grandissante d’être davantage associés à la vie de l’entreprise. Ils veulent de plus en plus participer à la prise de décision” ajoute Guillaume Cairou.

Pour le directeur du Club des Entrepreneurs cette enquête montre que “la crise qui a tendu le contexte économique pendant des années a un impact sur des cadres aujourd’hui à bout de souffle”.

Sur ce sujet, vous aurez peut-être plaisir à lire :

Pin It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *