Le recruteur doit se mettre en danger

Le recrutement, c’est le plus vieux métier de l’entreprise. Longtemps relativement stable, il connaît depuis quelques années de profondes évolutions. On le dit «plus stratégique», alors que la crise rend toute prévisibilité bien plus complexe. Les candidats ont changé. Les médias sociaux sont venus bouleverser le mode d’entrée en relation avec eux.

Peoplesphere dresse un état des lieux pertinent de ces évolutions et ouvre des perspectives pour permettre d’optimiser les processus de recrutement. Le dossier en question comporte les chapitres suivants :

  1. Le recrutement est devenu (plus) «stratégique».
  2. Disparition de la période d’essai: pistes de solutions.
  3. Le baromètre des canaux de sourcing.
  4. Des faits plutôt que des perceptions.
  5. Le défi, c’est d’avoir des candidats.
  6. Donnons à nos pratiques de recrutement un sens nouveau.
  7. Les médias sociaux offrent encore un potentiel inexploité.
  8. Le recrutement est trop stratégique pour être délégué.
  9. Le recruteur doit se mettre en danger.
Le dossier en question est atteignable par le lien suivant :  Dossier N°179, novembre 2013, de peoplesphere.be : Recrutement
Pin It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *