Tests de valeurs et motivations

RH : troquez vos tests de personnalité contre des tests de valeurs et motivations !

aaeaaqaaaaaaaajmaaaajgflzwjhzde5lta2njatndnhyy05y2mxlwmwodrjogq5nwmxoa-png“Bonjour, je m’appelle Marc-Olivier et je suis un utilisateur assez intensif de tests psychométriques.

– [Tous, en chœur] Bonjour Marc-Olivier !

– Je suis venu partager avec vous une découverte qui m’a mis sur le chemin de la guérison. Voilà, jusqu’à peu, je ne jurais que par les tests de personnalité, en plus des tests d’aptitudes intellectuelles.

– [En chœur, avec un sourire compréhensif] C’est biiieeeenn !

– Mais ça, c’était avant.

[Confusion dans la salle, brouhaha]

– C’était avant que je ne découvre les tests de motivations et de valeurs !

[Regards d’effroi, traits qui se durcissent.]

– Oui, C’est vrai, je l’avoue ! En fait, tout est parti d’un constat : les managers que je conseillais semblaient tout autant intéressés par les motivations et les valeurs professionnelles des candidats que par leur personnalité. Parfois davantage. Comme vous, j’ai longtemps extrapolé les motivations à partir des résultats de tests de personnalité. Puis, j’ai fais le saut : j’ai essayé un test vraiment centré sur les aspects conatifs de la personne. Et là, j’ai compris !

[Brouhaha qui s’intensifie.]

– J’ai d’abord compris qu’on se faisait quand même un peu avoir en payant des dizaines voire des centaines de Francs suisses ou d’Euros pour une seule passation d’un test de personnalité. Les tests de motivations sont en moyenne deux à cinq fois moins chers ! Pour dire parfois des choses assez ressemblantes. Avec quelques infos en moins, mais quand même…

[Stupeur mêlée de curiosité]

– J’ai aussi remarqué que les tests de motivations et de valeurs étaient un peu moins intrusifs que les tests de personnalité. Du coup, tant la passation que la restitution étaient plus faciles. Et puis j’ai découvert autre chose.

[Silence dans la salle.]

– Si on peut déduire certaines motivations à partir d’une évaluation de la personnalité, l’inverse est aussi vrai : une mesure des motivations et des valeurs nous donne accès, lors de la restitution des tests, à certains traits de personnalité.

[Commentaires étonnés et enthousiastes.]

– Voilà. Donc, je vous annonce que je me sens à présent guéri de mon besoin compulsif de faire passer des tests de personnalité à tout va, simplement parce que j’ai payé cher ma formation sur l’outil et surtout parce que plus j’en fait passer, moins ça coûte à l’unité. J’ai trouvé des alternatives peu onéreuses : les tests de valeurs et de motivation. Oh, je ne remplace pas systématiquement mes questionnaires de la personnalité par des mesures conatives. Dans bien des cas, elles viennent plutôt en complément. Cela dépend en fait des postes et des enjeux.

[Quelques applaudissements]

– Bon, eh bien voilà. Je vous laisse. Bonne chance pour votre thérapie !

– [En chœur : ] A bientôt !”

Quelques éditeurs proposant des tests de valeurs et de motivations :

  • ECPA-Pearson : l’éditeur historique de la psychométrie française (aujourd’hui “en couple” avec l’éditeur canadien Pearson) propose plusieurs outils, dont le test de valeurs professionnelles QVP, le test de motivations professionnelles Motiva, ou encore, à mi-chemin entre la personnalité et les motivations, le SOSIE.
  • Cut-e : l’éditeur allemand, qui se profile comme un acteur important de la psychométrie moderne (par un catalogue bien fourni et l’utilisation de tests adaptatifs), propose le Views, un test de valeurs, de motivations et d’intérêts professionnels.
  • Central Test : PRISM est un test de motivations professionnelles proposé par cet éditeur français. Je l’ai utilisé à de nombreuses reprises : il fait le job demandé et fourni une base de discussion très intéressante avec les candidats.
  • Schuhfried : cet éditeur autrichien, leader de l’évaluation en psychologie du transport, propose un test d’intérêts et de motivations professionnelles, nommé AISTR, basé sur la typologie de John Holland (RIASEC).
  • Saville Consulting propose le Wave, qui est d’abord un test de personnalité mais qui mesure aussi des motivations au travail.
  • Hogrefe propose, via sa plateforme suisse Testzentrale.ch, le LMI, test de motivation à la performance.
  • Sinon il reste la solution de votre serviteur, le VALOR, outil encore à un stade passablement expérimental mais que l’on peut gratuitement s’auto-administrer.

Publié par Marc-Olivier Ritzi, le 28 oct. 2016

Pin It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *